Marché

Les tendances du marché de l’éolien en mer

Le marché de l’éolien en mer se situe aujourd’hui essentiellement en Europe, un continent qui concentre plus de 90 % de la capacité installée au niveau mondial.  En 2016, l’éolien en mer représentait, sur le continent, 12 GW (soit plus de 3000 éoliennes), uniquement issu des technologies posées. Pourtant, ces technologies font face à des défis de plus en plus complexes. Plusieurs pays se tournent donc vers des solutions flottantes qui présentent l’intérêt de s’affranchir des contraintes de profondeur et de qualité des sols. 

L’éolien en mer flottant, l’unique solution possible dans certaines régions de la planète…

Au-delà du fait que l’éolien flottant permet de profiter des meilleures ressources venteuses au large, certains pays n’ont tout simplement pas le choix : l’éolien en mer posé est incompatible avec la forte profondeur de leurs littoraux. C’est par exemple le cas pour certaines régions d’Ecosse, pour le littoral méditerranéen dont les profondeurs dépassent rapidement 50 mètres, pour le Japon ou pour les Etats insulaires.

… mais aussi sur le marché existant en Mer du Nord

Avec la fondation Ideol à faible tirant d'eau, l’éolien en mer flottant est aussi une solution adaptée aux problématiques des projets où la nature des fonds marins, même peu profonds, est trop complexe pour pouvoir y installer, à un coût optimisé, des fondations posées

glqxz9283 sfy39587stf02 mnesdcuix8